mercredi 16 août 2017

NSA Club de natation


Cinéma sous les étoiles à Payzac


Le Miracle de Théophile


Les oeillets de Massacan


Exposition Ce que nous sommes



Marchés nocturnes des créateurs


Concours de pétanque à Rosières


mardi 15 août 2017

Cinéma VIVANS - LES VANS




Ensemble vocal Kaïros à Laboule


Zumba à Saint-Paul-le-Jeune


Théâtre à Lablachère


Salsa Summer


Le Choeur Soul'idaire


Guinguette du Chassezac



lundi 14 août 2017

54 idées de sorties



Concert à Laboule


KazKabar


Fête votive de Saint-Genest-de-Beauzon


Fête votive de Planzolles


Exposition de GiO au Ron des Fades


Le club de gym Actiforme fait sa rentrée


vendredi 11 août 2017

Angélina WISMES


Pétanque aux Vans


Le Chat-teigne





Classic'à Jalès


Vide-greniers de la Grand Font


Vide-grenier à Brès (Payzac)


Fête des amis de Chastanet


Fête de l'été de Chambonas


jeudi 10 août 2017

Agenda de la semaine des Cévennes d'Ardèche

Télécharger le programme PDF



Laboule en fête


Boule tanarguaise


Digues du Chassezac

Communiqué de presse du collectif pour la défense des digues du Chassezac, Les Vans, mercredi 9 août 2017
Face à la menace de destruction des digues du Pays des Vans,
les habitants se mobilisent




Un collectif pour la défense des digues du Chassezac, créé en juin, tente d’obtenir une dérogation préfectorale afin d’annuler le projet de destruction ou d’aménagement des digues prévu par la loi. Cette structure citoyenne est à l’origine d’une pétition ayant déjà rassemblé près de 2 000 signatures.

C’est la loi dite de continuité écologique, qui pourrait imposer la destruction des seuils en juillet 2018. Si sur le papier, cette directive visant à redonner aux cours d’eau leur caractère sauvage est louable, il n’en est rien dans son application locale.
Le collectif pour la défense des digues du Chassezac expose donc, avec ses modestes moyens, différents arguments remettant en cause le bien fondé de l’application de cette loi.

L’objectif du collectif est triple. Il s’agit tout d’abord de faire connaître le projet auprès des habitants des Vans.
L’action vise ensuite à fédérer les parties prenantes. Le collectif a pour cela lancé un site internet, permettant de recueillir les contributions de plusieurs spécialistes et d’interpeller les élus (maires, député).
Enfin, l’objectif du collectif est de créer un argumentaire pour demander une dérogation préfectorale.
Le site dont une nouvelle version est lancée aujourd’hui regroupe tous les arguments justifiant cette demande de dérogation.
Quatre thèmes sont abordés :
-          le volet écologique avec la demande d’une réelle étude d’impact
-          le volet patrimonial
-          le volet sécurité avec la défense incendie et le plan de prévention des crus
-          le volet économique avec le maintien de l’activité de l’usine des Vans, le développement de l’irrigation et du tourisme

L’exemple de la destruction de la digue de Joyeuse a été un élément emblématique de la mobilisation.

Toutes les informations sont disponibles sur le site www.lesdiguesduchassezac.fr

Contact : Pierre de Perthuis - 06 07 18 95 67


Le collectif pour la défense des digues du Chassezac
Le collectif est une structure informelle qui fédère des particuliers, dont beaucoup de riverains du Chassezac et des associations comme l'association des propriétaires riverains du Chassezac, les ASA qui gèrent les canaux ou de Défense du patrimoine.